Le bambou : un matériau écologique ?

A l’heure de la responsabilité personnelle quant à notre impact sur l’environnement, le bambou est une plante qui s’intègre de plus en plus dans notre consommation quotidienne. Cure-oreilles, assiette, brosse à dents en bambou, vêtements en fibre de bambou, mais ce matériau est-il vraiment une solution écologique et durable ? Dans quel cas l’utiliser et surtout que faut-il regarder avant d’acheter un produit en bambou ?

.Le Bambou

Résultat de recherche d'images pour "le bambou ecologique"

.Cette plante appartient à la famille des graminacées et dispose d’un réseau de tiges souterraines appelées rhizomes. Ces dernières ont la particularité de lutter contre l’érosion en protégeant le sol du soleil et du vent, de le dépolluer (phytoépuration) en retenant l’eau et en la filtrant, et de le fertiliser en favorisant le développement bactérien.

L’étroitesse des feuilles du bambou favorise l’infiltration de l’eau dans le sol. Elles ont surtout l’étonnante faculté de fixer 30% de plus de CO2 et de rejeter 30% d’oxygène en plus que n’importe quel arbre feuillu, faisant de cette plante la championne des fixateurs de gaz  à effet de serre.

Il  pousse très rapidement, sans engrais ou produit chimique, jusqu’à une hauteur de 30 mètres  et n’a besoin que de 3 ans pour atteindre l’âge adulte. Le bambou est facile à couper et son exploitation ne génère pas de déforestation.

C’est un bois léger facile et économique à transporter. De plus l’impact carbone de son transport est très faible avec seulement 30gr du km/tonne en container.

C’est un matériau facile à travailler, à découper, à tisser ou à transformer. Il ne nécessite pas l’utilisation de produit chimique, peu d’eau ou de machine gourmandes en énergie fossile.

Une équipe de chercheurs hollandais a démontré que c’est le matériau de construction qui a la plus faible emprunte carbone comparé à l’acier, au béton, aux bois locaux ou exotiques même lorsqu’il est importé.

C’est un bois imputrescible, ce qui lui confère une excellente tenue dans le temps et il reste 100% recyclable en fin de vie.

 

Forêt de bambou

Faut-il donc utiliser du bambou dès qu’on le peut ?

.Malheureusement non car malgré ces nombreuses qualités écologiques 98% des textiles en fibres de bambou sont traités chimiquement afin de réussir à obtenir la matière première… Cela fait du textile en fibre de bambou un produit au final très peu écologique...

Idem pour les objets quotidiens : il faut rester très vigilent et lire le processus de transformation avant d’acheter car la transformation de la plante en fibre textile aboutit dans l'immense majorité des cas en viscose de bambou, à grand renfort de soude, sulfure d'hydrogène ou encore sulfure de carbone." (source : https://www.eco-sapiens.com/dossier-146-Le-bambou-_-solution-ecologique-ou-arnaque-industrielle_.html)

Autrement dit, le procédé de transformation du bambou est hautement polluant, annulant totalement l'effet bénéfique de la culture de la plante

De plus il faut rester vigilent quant à la lecture de l’étiquette : "Pour la plupart des fibres de bambou utilisées dans la production de textile industrielle, le bambou naturel n’est pas utilisé, mais il est mélangé et régénéré dans un procédé viscose/rayonne et peut, par conséquent, ne pas être considéré comme une fibre naturelle ou même biologique, même si la plante du bambou est à la base certifiée biologique dans les champs. Ainsi, les fibres de bambou peuvent être uniquement utilisées pour la quantité restante tolérée de fibres traditionnelles dans les textiles certifiés GOTS. Ces règles s’appliquent aux fibres régénérées provenant de n’importe quelle matière première (exemple : bois, linters de coton, soja, lait)." (source : http://www.global-standard.org/fr/centre-d-informations/foire-aux-questions.html#est-il-possible-d-utiliser-du-bambou-dans-les-textiles-certifies-gots)

Et le bambou utilisé chez shacof ?

C’est donc pour toutes ces raisons que Shacof a décidé de ne pas travailler sur de la fibre textile de bambou mais d’utiliser le bambou directement dans sa forme la plus écologique possible.

Tous nos bols, saladiers et couverts en bambous sont entièrement fabriqués à la main de façon équitable, chaque bol est unique et c’est la raison pour laquelle nos produits peuvent présenter de légères variations de forme.

Notre Bambou est certifié équitable : sans solvant ni composé organique,

La laque est naturelle et alimentaire